Taizé - courte méditation

  • 28 septembre
    Un chrétien qui vivait voici mille six cents ans, saint Augustin, a laissé quelques paroles qui ouvrent toutes grandes les portes de l'Évangile. Il a beaucoup lutté pour aller à Dieu. Il a souffert de son comportement dans sa vie d'homme jeune. Il avait une si belle honnêteté avec lui-même que, par moments, il a dû désespérer de sa propre personne. Et voilà qu'un jour il peut écrire ces mots : « Si tu désires connaître Dieu, tu as déjà la foi. » (6)
    6. Cité dans Soyons l'âme du monde, op. cit.

Nous avons 11 invités et aucun membre en ligne